La sophrologie est un fabuleux outil de développement personnel qui permet d’apaiser, d’unifier le corps et l’esprit pour accéder à un état de bien-être général. Par sa pratique régulière, elle renforce l’image de soi, la confiance, favorise les changements. Avec l’entraînement, c’est vraiment une transformation de l’être qui se dévoile, qui se réalise et je vous invite à la découvrir, à la vivre.

 

L’essentiel

La méthode fut fondée en 1960 par le Professeur Alfonso Caycedo né en 1932 en Colombie.

Docteur en Médecine et en chirurgie, il se spécialise en neuropsychiatrie et exerce à Barcelone. Marqué par les traitements infligés aux patients, il décide de se consacrer à l’étude de la conscience en harmonie. Il s’interroge sur la nécessité de modifier la conscience pour soigner. Il cherche d’autres formes de thérapie et poussé par cette motivation, ses voyages le mènent en Orient. Il s’initie

  •  au Yoga,
  • au bouddhisme tibétain
  • au zen japonais

Il intègre et adapte ces disciplines aux approches occidentales comme

  •  l’hypnose,
  • la phénoménologie existentielle
  • la relaxation (techniques de Jacobson, Schultz)
  • l’évolution des sciences en neurologie et biologie

Le terme Sophrologie est né, et d’après l’étymologie grecque signifie

SOS : harmonie – PHREN : esprit – LOGOS : science, étude

 

 La méthode

Centrée sur l’évolution personnelle, la sophrologie permet d’accompagner l’individu dans les périodes de la vie où il rencontre des doutes, des difficultés, des interrogations, des épreuves…C’est une approche psycho corporelle qui s’appuie sur la sagesse instinctive du corps.

La méthode est simple et repose sur l’utilisation d’un ensemble de techniques basées sur :

  • la respiration
  • la relaxation
  • le mouvement du corps, la posture
  • la concentration
  • la visualisation positive

 

Ses principes

 le principe d’action positive : toute action positive dirigée vers notre corps, se répercute positivement sur l’esprit et inversement. Au fur et à mesure de son entraînement, la personne s’exerce à voir le positif en toutes choses.

le principe du schéma corporel comme réalité vécue : le schéma corporel est fondamentalement le sentiment existentiel, la représentation que chacun a de son propre corps (physiologique, affectif et émotionnel)

 le principe de réalité objective : la réalité s’attache à la personnalité du sophrologue qui comprend et perçoit son propre état de conscience, ce qui lui permet d’être un accompagnant, un guide.

le principe fondamental d’adaptabilité : le sophrologue adapte ses protocoles à la personne et réagit avec créativité, souplesse face aux nouvelles situations.